Français
Article

LES BIENFAITS DES COMPETITIONS DE DANSE


Il y a beaucoup à apprendre des compétitions de danse en tant que jeune danseur en herbe. Cependant, il est parfois difficile de le voir parmi la folie que peut générer la préparation d'une compétition. Elles peuvent enseigner de nombreuses leçons, bien plus qu'une simple représentation sur scène en costume, mais il peut être difficile de s'en souvenir lors de moments plus difficiles.

Les concours vous donnent l'occasion de mettre en valeur vos talents - on ne sait jamais qui regarde ! C'est une croyance largement répandue qu'une moitié du succès est due à un travail acharné et au talent, et l'autre moitié découle du fait d'être au bon endroit au bon moment, et les concours représentent alors l'endroit parfait pour livrer vos talents à un nouveau public.

Les compétitions sont aussi une parfaite occasion d'acquérir plus d'expérience. Une fois que vous êtes dans le circuit de la compétition, plusieurs événements peuvent se suivre de semaine en semaine et vous obliger à travailler sur plusieurs weekends d’affilée pendant un certain temps. Chaque représentation est différente, alors les compétitions sont un excellent moyen d'affiner son art et d'apprendre quelque chose de nouveau en regardant d'autres danseurs et en s'imprégnant d'une ambiance. L'occasion de se produire est précieuse, et chaque danseur en retire quelque chose de différent. Les compétitions sont aussi un lieu de critique constructive, à assimiler pour rendre votre performance encore plus forte.

Les critiques constructives peuvent aussi s'accompagner de déceptions. Les compétitions peuvent être difficiles, et vous pourriez ne pas performer aussi bien que vous l'auriez voulu pour un certain nombre de raisons. Elles peuvent être donc très agréables ou moins positives, mais elles peuvent surtout faire de vous un danseur épanoui - le monde de la danse peut être changeant et les apprentissages peuvent être à la fois négatifs et très positifs. Le plus important, c'est de persévérer et de surmonter les déceptions.